LE PRUNEAU D'AGEN

Publié le par LA PETITE PUCE

Voyons un peu l’histoire du pruneau  avec quelques dates et anecdotes.

 Quelques dates :

XIIIe siècle, au retour des croisades, les moines de l'abbaye bénédictine de Clairac (près d'Agen),  hybrident des pruniers locaux avec des plans de pruniers de Damas ramenés de Syrie, ce qui va donner des "pruniers d'Ente" (ente en vieux français signifie greffer), et de cette arbre, ils obtinrent les premiers pruneaux d'Agen (sécher au soleil).
Début du XVIIIe siècle, un hiver terrible, détruisit les pruniers Quercynois. Alors, la production se concentra progressivement vers les côteaux du Lot et Garonne.
XIXe siècle, vente massive grâce à la navigation marchande.
Novembre 2002, reconnaissance officielle par l'Union Européenne, attribution d'une Indication Géographique Protégée (IGP).

Anecdote :
Le pruneau d'Agen était transporté sur des "Gabarres" au port d'Agen, (bâteau à mat relevable), pour aller vers la façade Atlantique de l'Europe.
Les marins appréciaient le fruit car il a des qualités gustatives et nutritionnelles.

Vous pouvez faire des pruneaux déguisés avec de la pâte d'amande, ou encore les mettre dans un far. Voir les recettes.


Commenter cet article

Sherry 10/10/2008 15:31

au fait t'as mangé tout ton sachet ?

LA PETITE PUCE 10/10/2008 15:38



Non, il en reste, ils sont gros donc il faut les manger petit à petit